Le mystère de Meslakamdug

gravure-ciselure-casque-or-meslakamdug

Ci-dessus : Perruque d’apparat. Ur (Iraq), tombe de Meskalamdug, 2600-2500 avant Jésus-Christ. Or, hauteur 23 cm. Bagdad, musée d’Iraq.

Partons à la découverte d’anciens et lointains horizons. Je vous emmène là où la richesse est teintée de mystère, dans un pays dont l’Histoire est encore mal connue mais ne nous fait pas moins rêver. Je vous emmène au Proche-Orient ancien, à l’époque sumérienne (IIIe millénaire avant J.-C.).

Continuer la lecture de « Le mystère de Meslakamdug »

Pierre Soulages, peintre de lumière

Pierre-soulages-étude n 01a

L’hiver, saison de contrastes, pendant laquelle la lumière est rasante, dévoile parfois des reliefs inattendus… Pour honorer la fin de cette saison et le début du printemps, je choisis de vous parler de Pierre Soulages, artiste de matière et de lumière.

Bien entendu, étant particulièrement sensible aux jeux de lumière, son art ne pouvait que me parler. Cependant, cet article a un enjeu particulier pour moi, il m’est important de vous en parler, car il est l’un des artistes qui m’a réconciliée avec l’Art contemporain. Oui, car ce n’est pas un artiste qui permet de dire « pfff… encore des œuvres ne représentent rien, ne servent à rien, je n’y comprends rien… si encore elles avaient une quelconque beauté ! » Non, non, non, rien de tout cela. Abandonnons, un instant, nos préjugés sur l’Art contemporain, et découvrons-le ensemble !

Continuer la lecture de « Pierre Soulages, peintre de lumière »

Pourquoi dessiner à l’extérieur ?

apprendre a dessiner a l'extérieur - dessin formation à distance

Il y a maintenant deux mois, Vivien François, professeur de dessin dans son atelier en ligne www.atelier-vivien.fr, m’a contactée, pour me proposer d’écrire en articles croisés, à propos d’un thème qui nous tient à cœur tous les deux. Merci à lui ! Nous avons choisi de parler du dessin à l’extérieur, car, en tout cas pour ma part, cela me semble intrinsèque à la démarche du dessinateur : si j’ai envie de dessiner un arbre, je vais naturellement au-devant d’un arbre, dehors. Ou si j’ai envie d’aller dehors, je prends mon carnet de croquis avec moi, et la nature m’inspirera.

Cette expérience, qui m’est instinctive, ne l’est pas pour tout le monde. Elle mérite cependant que l’on s’y attarde, car même si cela implique de dessiner sans contrainte, elle reste, selon moi, primordiale pour s’améliorer et s’épanouir en dessin.

Je vous propose de lire la suite de mon article en suivant ce lien, car oui, c’est le principe d’un article invité : il est sur le site de Vivien !
Pour lire celui de Vivien, qui a une vision tout à fait complémentaire à la mienne, cliquez ici, il est sur mon site dédié au dessin.

 

gravure métal main ornementale héraldique décor formation dessin formation gravure

 

 

 

 

 

 

L’Humanité dans l’orfèvrerie médiévale.

gravure main histoire de l'art article

Petite note : je tiens à préciser que cet article est rédigé, d’une part, sans aucun but d’évangélisation, et d’autre part, sans arrière-pensée négative ou positive, et ce à propos de toutes les religions.

Parlons aujourd’hui de gravure médiévale. L’art au Moyen Age étant très religieux, j’ai pris le parti d’en parler de manière franche et immersive, avec un objet qui a servi au culte chrétien : le calice offert par Tassilon II à l’abbaye de Kremmsmünster vers 780.

Ce calice est en cuivre doré et nielle. Sa coupe figure le Christ bénissant entouré des 4 Évangélistes sur sa partie supérieure. Son pied porte d’autres saints, intercesseurs et propagateurs. Ces personnages sont entourés de rinceaux, et de divers motifs géométriques.

Calice de Tassilon II, 768-788, Cuivre doré et nielle. Kremmsmünster, trésor de l’abbaye. 

Tout d’abord, qu’est-ce qu’un calice ?

Le calice est un objet qui sert à célébrer l’eucharistie, c’est-à-dire à la communion des chrétiens, lors d’une messe. Ce rituel fait écho à un passage de la Bible : la Cène. Il s’agit du dernier repas du Christ avec ses apôtres, lors duquel il rompt le pain, et change l’eau en vin, en leur disant : “Ceci est mon corps, ceci est mon sang”. Ainsi, de même que Dieu a donné le pain et le vin à ses apôtres, l’eucharistie est une nourriture donnée par Dieu aux hommes afin qu’ils vivent de Lui, de sa lumière divine.

Continuer la lecture de « L’Humanité dans l’orfèvrerie médiévale. »